Imagerie des occlusions intestinales aiguës de l’adulte

Les critères de gravité s’explorent au mieux à la tomodensitométrie. Il faut rechercher

-une distension du caecum >12cm de diamètre faisant craindre la perforation diastatique,

-une valvule iléo-caecale continente majorant l’hyperpression intra-caecale,

-un épaississement pariétal traduisant l’ischémie veineuse dans les volvulus,

-un moindre rehaussement pariétal après injection de produit de contraste iodé, traduisant l’ischémie transmurale

-la pneumatose pariétale, l’aéromésentérie et l’aéroportie

-le pneumopéritoine signant la perforation

Figure 3.

Tomodensitométrie avec injection de produit de contraste iodé

a) Occlusion colique en rapport avec une sténose carcinomateuse du colon sigmoïde. Importante distension du caecum (flèche rose) responsable d’une perforation diastatique de celui-ci. Pneumopéritoine (flèche bleue).

b) Même coupe en fenêtrage plus large (W=1000, L=-150), mieux adapté à la différentiation de l’air intraintestinal et  celui du pneumopéritoine.

Figure 2;

a) Tomodensitométrie avec injection de produit de contraste iodé montrant une dilatation caecale avec pneumatose kystique (flèche rose) chez un patient présentant une occlusion colique sur adénocarcicome du colon transverse.

b) ASP de face montrant la pneumatose pariétale du caecum

 

Figure 1.

Tomodensitométrie avec injection de produit de contraste iodé

a) Volvulus du caecum avec épaississement pariétal (signe de souffrance en raison d’une congestion veineuse (coupe coronale)

b) idem en coupe axiale

 a    

 b    

 a    

 a    

 b    

 b